Mr. Propre n’a pas toujours raison

0
358

Par Hugo 

http://www.elixir-energetique.com

 Voilà maintenant plusieurs années que l’on voit des flacons de solutions hydro-alcooliques partout, des publicités ventant les mérites de produits ménagés hyper performants dans la destruction des méchants et vilains microbes. Nos maisons et notre corps deviennent des environnements complètement aseptisés où toute forme de vie est détruite.

 Si nous pouvions avoir une super vision, et ainsi zoomer sur la surface d’une table ou notre peau, on y trouverait une multitude d’êtres-vivants, une véritable cité microbiologique : des champignons, des bactéries, des virus, des acariens et j’en passe. Tout ce petit monde vit en permanence sur notre peau et cela depuis notre naissance. Si l’on étudie ce petit peuple vivant on se rend vite compte qu’il est difficile de savoir si il est méchant ou gentil. Il se contente d’être là, de manger nos peaux mortes et surtout il peut former une belle barrière protectrice contre d’autres micro-organismes qui eux ne sont pas du tout habitués à nous et inversement.

 

92b8db_fb0045bd549a46c3b0fa27a3747d5dcf 

En fait votre peau est un véritable habitat pour toute une flopée d’organismes qui absorbent votre sueur, enlèvent les peaux mortes, régulent le pH, l’hydratation et la quantité sébum. Certes, de temps en temps ils vont vous grignoter un peu trop (démangeaisons) ou produire un peu trop de déchet (mauvaises odeurs), mais c’est parce que vous avez des petits soucis de santé qui causent des déséquilibres.

En revanche quand vous utilisez à tout va votre solution hydro-alcoolique sur vos mains, et bien vous rendez votre peau comme un terrain vierge de toute forme de vie. Ce terrain devient donc une aire de jeu parfaite pour les micro-organismes qui ne peuvent pas venir sur vous en temps normal (puisqu’il y a notre bande de joyeux lurons, rappelez-vous !!). Imaginez un enfant débarquer tout seul face à un buffet rempli de bonbons : ça va être la grosse fiesta et il va se jeter dessus. Et bien c’est pareil pour ces micro-organismes, ils se lâchent : reproduction à tout va, nourriture à volonté…sauf que la nourriture c’est vous et le nid pour les œufs c’est vous aussi !

Ces micro-organisme vous n’avez pas l’habitude de les avoir ou d’en avoir autant, résultat c’est vraiment pas fun pour votre peau : desquamation, irritation, pH dérégulé par exemple. Sauf que là on vous dit « han vous avez attrapez un vilain champignon, acarien ou bactérie : DESINFECTEZ vous souvent les mains, voici une crème anti**** et ce savon anti**** et cette gélule contre le**** !!! » et le cercle vicieux continue…

Donc stop les désinfectants qui massacrent tout, le savon c’est très bien, voir même juste se passer les mains sous l’eau. On vous demande d’être en harmonie avec vous mêmes, avec la nature, mais on oublie souvent de vous dire que vous êtes également un habitat pour des êtres vivants dont vous avez besoin et qui ont besoin de vous.

Pour finir il est tout même important de souligner l’importance des progrès réalisés grâce aux désinfectants et antibiotiques. Mais comme toujours tout est une question de dose et d’équilibre, les extrêmes sont rarement bons.

10373659_10205874205567872_2389600045958688228_nAvec un Master en écologie- biodiversité, Hugo nous apporte une nouvelle facette de lui-même après ses interventions remarquées sur les champs de l’adn et de l’épigénétique.

“Petit je passais des journées à faire des potions magiques chez mes grands-mères, en utilisant intuitivement toutes les plantes qui me passaient sous la main, sans avoir vraiment de connaissancA présent, me voilà diplômé en biologie avec des connaissances sur le corps humain, les cellules, les plantes etc. Au cours de mes études je me suis intéressé à la mémoire de l’eau : principe fondateur de l’homéopathie. Cette théorie suggère que l’eau garderait une “empreinte énergétique” des éléments (ADN, Plantes, médicaments, émotions, énergies) que l’on peut mettre dedans, même après plusieurs dilutions. Cette empreinte énergétique est en fait de l’information sous forme d’ondes, avec une fréquence. Plusieurs scientifiques s’intéressent actuellement à ce phénomène tels que le Docteur Masaru Emoto (Japon) ou bien le Professeur Luc Montagnier.”

En parallèle de la Biologie Hugo s’interesse à plusieurs courants de médecines alternatives et spirituels : le reiki, l’énergétique, le chamanisme et le druidisme. 

 

 http://www.elixir-energetique.com