G.A Biligui :Science-Fiction ou Fiction prémonitoire ?

0
705

G.A Biligui :Science-Fiction ou Fiction prémonitoire ? 

Sur ce billet, nous allons parler d’un sujet qui passionne des millions de femmes et d’hommes à travers la planète. Qui n’a pas frémi un jour en regardant Alien? Qui ne s’est pas imaginé sous les ordres du commandant kirk, ou encore maniant le sabre laser tel un padawan? Moi, je me suis vu plusieurs fois traverser le Chapai…

Vous m’aurais compris, nous allons parler de science-fiction.Pour le grand public, tous ces films sont des divertissements calibrés afin de nous en mettre pleins les yeux, parfois au détriment du scénario. Mais certains d’entre nous, ont une toute autre lecture de ces œuvres cinématographiques, décryptant ici ou la des messages, parfois philosophiques, mystiques ou ésotériques.


À l’aube du genre, la science-fiction fût popularisé par des ouvrages littéraires de référence, qui se sont, par la suite, réalisés.

Qui aurait pu imaginer en 1895, qu’il ne faudra aux hommes que quelques décennies pour rendre vivante la « prophétie » de Jules Verne « De la Terre à la Lune », une vision bien utopique à l’époque.

7751925460_lever-de-terre-sur-la-lune

La tête dans les étoiles des générations d’hommes sont né et ont grandi avec ces rêves fous et nous ont offerts des œuvres inspirées par la science, que nous pouvons voir se réaliser sous nos yeux.

Aujourd’hui de plus en plus d’articles de revues scientifiques nous expliquent que des signaux radios sont captés en provenance de l’espace lointain. A ces lectures, je ne peux pas m’empêcher de penser au film « CONTACT » avec Jodie Foster, sortie en 1997, ou l’on traite pour la première fois ce sujet avec sérieux, allant même jusqu’à établir des protocoles à respecter en cas de contact avéré avec une forme de vie intelligente.

contact-transporter
Bien entendu, cette possibilité d’une éventuelle rencontre a déjà était exploré, lors des missions apollons, la NASA ayant déposé des informations sur « l’humanité » à la surface de la Lune, ainsi qu’à l’occasion des lancements des sondes voyager 1&2, qui naviguent actuellement aux frontières de notre système solaire.

Mais, pouvons nous imaginer qu’il existe réellement un protocole en cas de contact ou de preuves avérées? Si c’est le cas, il est certain que les États se drapent sous le secret-défense pour ne rien divulguer, mais en cherchant bien, il possible de tomber sur des documents officiels traitant de ce sujet, prenons par exemple ceci:

Résolution 33/426 de l’Assemblée Générale de l’ONU, adoptée le 18 décembre 1978 :

“invite les États membres concernés à prendre les dispositions appropriées pour coordonner au plan national les recherches scientifiques et les enquêtes sur la vie extraterrestre, y compris les Objets volants non-identifiés (Ovnis), et à informer le Secrétaire-Général des observations, recherches et évaluations de telles activités.”

Surprenant, mais continuons dans les exemples concrets.

Dans le film STARGATE sortie en 1994 de Rolland Emmrich, il est question d’un artefact ancien appelé porte des étoiles qui relie différentes planètes de l’univers, en créant :

Un trou de ver de Reissner-Nordstrøm(ou de Kerr-Newman) artificiel. Prenons la définition scientifique d’un trou de ver  (en anglais : wormhole) ,c’est, en physique, un objet hypothétique qui relierait deux feuillets distincts ou deux régions distinctes de l’espace-temps.

Il est intéressant de constater que les travaux actuels des scientifiques et ingénieurs de la planète tourne autour de ce thème, afin de faciliter les voyages interstellaires, cela n’est plus de la fiction.

Autre exemple encore plus frappant, entre science-fiction et science appliqué;La MISSION AIDA, collaboration internationale entre l’Agence spatiale européenne (ESA), le Centre aérospatial allemand(DLR), l’Observatoire de la Côte d’Azur (OCA), la NASA et l’Université Johns Hopkins Applied Physics Laboratory (JHU / APL). Le projet a été formé par la jonction de deux études distinctes, appelé ;Double Asteroid Test de redirection (DART). En pratique il s’agit de la conception d’un impacteur d’astéroïde développé par la NASA, et d’un vaisseau spatial de surveillance – l’ESA Mission Asteroid impact (AIM).

La mission vise à tester si un vaisseau spatial pourrait réussir à dévier un astéroïde sur une trajectoire de collision avec la Terre.

 ARMAGUEDDON ou DEEP-IMPACT?

armageddon_0_0


P
arlons enfin de notre chère planète rouge, MARS, mère nourricière de tous les fantasmes stellaires de l’humanité.

Quelle civilisations adamiques n’a pas perçu à travers la planète rouge, une puissance mystique, guerrière ou religieuse. L’homme de notre temps, lui, a vu en Mars la planète d’où viendrait l’invasion (LA GUERRE DES MONDE, H.G Wells 1898), avant de la voir comme une maison abandonnée, à explorer et pourquoi pas une jour à posséder. On retrouve ce thème dans deux films sortis en 2000 (Mission to Mars et Planète Rouge).

15 ans plus tard que pouvons nous dire sur l’exploration de MARS?Avant une éventuelle colonisation, nous y avons envoyé un nombre incalculable de sondes et de robots, pendant ce temps la mission Mars One est en préparation, avec le projet d’installer une colonie humaine sur la planète. Le credo des fondateurs du projet est qu’une mission spatiale habitée vers Mars, est réalisable dès aujourd’hui en utilisant des techniques existantes.que dire de plus ?

Comme à mon habitude, mes billets n’ont pas la prétention de vous imposer une vérité, ma contribution est juste de vous accompagner dans le questionnement perpétuel, car c’est ce besoin de réponse qui fait de l’être humain un homme…