L’article de Matthieu Lopez : chroniqueur libero pour Star System !

0
1139

12062884_1609048716023419_1579347520_oLa Santé, valeur oubliée ?

Nous sommes nombreux à être légitimement préoccupés par notre santé, par ceux à qui nous la confions. Nous oublions parfois que nous avons un rôle à jouer dans sa préservation. Mais de quoi parle t on exactement lorsqu’on évoque la santé ?

Revenons à une définition connue pour certains, celle de l’OMS :
“La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.”

Cette santé est un bien précieux dont nous sommes gratifiés. C’est en effet cette force, cette intelligence créatrice qui nous permet de passer à l’état de cellule – rencontre d’un ovocyte et d’un spermatozoïde – à l’état d’être complexe, pensant, sentant.

Ainsi, notre corps dispose d’un plan de vie et de développement inscrit dès les premiers moments de l’existence de cette cellule.
Tout le plan est contenu dans l’origine même de cette vie.

Cette santé est donc celle qui s’exprime hors de notre conscience propre : nos poumons, nos veines, les millions, milliards d’opérations réalisées chaque seconde par notre foie, nos reins etc.
Ces cellules qui se divisent pour devenir la paroi intestinale, un ongle, un cheveu, un globule rouge ou blanc.

Mais il y a mieux…

Tout cet enchevêtrement quasiment magique est en mesure de s’adapter sur des millions d’aspects, à  chaque instant, à son environnement.
La température extérieure, nos repas, nos émotions, les traumatismes, tout cela est intégré dans un fonctionnement déjà ô combien complexe.
Le corps mémorise, intègre, répond, stocke, libère .

Un ordinateur pourrait il faire 1/1000 ème de tout ça ? C’est absolument inconcevable.

Sommes nous conscients de ce bien précieux qui nous est donné ? J’espère pouvoir vous y aider, à travers cet article, si tel n’est pas déjà votre cas.

Prendre soin de sa santé, c’est donc prendre soin de sa vie, de son corps, de ses émotions, de la façon dont nous permettons à notre environnement de nous affecter.
C’est également la conscience et la gratitude, à chaque instant, que nous disposons d’une physiologie dont l’intelligence propre est difficilement quantifiable par l’esprit qu’elle héberge.

Etonnant et intéressant non ?

En conclusion à ce premier article, je vous invite simplement à cette prise de conscience et à cette gratitude pour ce qui vous a été offert.

Malgré nos maux, nos symptômes, de tous ordres, il y a toujours mille et une raisons de remercier notre corps pour son fonctionnement.
Car malgré une migraine, nos alvéoles pulmonaires sont présentes à la tâche, comme tout le reste de l’orchestre…

Nous avons l’habitude d’observer nos maux, prenons également l’habitude d’observer ce qui va bien et d’en être reconnaissants. La Santé ne s’en exprimera que mieux en retour.

Matthieu Lopez

chroniqueur libero pour Star System

Energétique Chinoise
&
Méthode Bowen


www.energetique-chinoise-toulouse.fr

www.methode-bowen.fr