Article CCN France – “Graine de Je” de Céline Berruyer

0
532

L’Académie Des potentiels

Présente

“La Graine du Je”

 de Céline Berruyer

Nous retrouverons Céline Berruyer dans les Pionniers  Du Nouveau Monde

à 20H sur CCN


 

A Françoise, pour m’avoir ouvert les portes de l’intuition

A Claire, pour accompagner la Chrysalide avec tant de compréhension

A Nicolas-Emilien, pour avoir su éveiller en moi l’envie d’écrire ces quelques lignes…

La Graine du JE

 

Semer la graine de cette nouvelle conscience, la graine du JE.

De cette douce, lumineuse et harmonieuse compréhension du TOUT où seule l’énergie du cœur nous relie, me relie.

Semer la graine de toutes ces croyances qui m’habitent et qui vibrent au plus profond de moi…

Semer cette graine, autant que je le peux  à qui le veux, est une façon pour moi de prendre corps dans cette nouvelle peau.

D’habiter et de légitimer cette nouvelle vie que je m’offre et m’autorise enfin.

Telle la chenille prête à subir une nouvelle mue, je m’isole, me replie, me nourrit intérieurement au sein de ma vieille enveloppe, de mon cocon.

Telle la chrysalide, je sens la maturation qui opère, les transformations qui se font.

Je résiste. Tout mon corps résiste, mais l’appel de mon âme est plus fort.

Avec compassion et amour, je transforme, transmute mon ancien contenu, mes anciennes croyances, schémas de pensées, structures, pour enfin éclore.

Renaître au grand jour avec une nouvelle peau, un nouveau JE, reflet de mon âme et reflet du TOUT.

La métamorphose s’opère.

Je la sens prendre place tout en douceur et en douleur :

Etre, pour faire, pour avoir …

et non plus avoir pour faire et pour être…

Enfin ETRE !

A ces mots je sens la carapace se fendre et timidement j’entrevois la lumière d’un nouveau jour, d’une nouvelle vie : MA LUMIERE.

Je ressens dans toutes mes cellules les ailes naissantes de ce MOI qui ne demande qu’à éclore.

C’est enfin là, à ma portée, ici et maintenant.

Je n’ai plus qu’à m’autoriser, à couper les derniers liens qui me retiennent.

M’autoriser à recueillir les fruits de ce bel arbre qui a grandi à l’ombre de cette nouvelle conscience, de cette compréhension insoupçonnée du tout.

Recueillir enfin les fruits de cette graine semée il y a des années.

Des années emplies de doutes, de confusion et d’incompréhension,

mais des années où les fruits ont grandi à l’abri de la compassion et se sont gorgés d’amour de soi.

Mon amour.

L’amour du tout et de tous, l’amour qui est partout et en tout.

Un amour que je ne présageais pas mais que je ressens de tout mon être.

Des années avec pour seule lanterne, cette intuition et conviction profonde du JE, du MOI, du TOUT.

De cette certitude intrinsèque qu’il y a un sens à tout cela.

A toutes ces peurs, toutes ces joies –  toute cette ombre, toute cette lumière.

A tout cet amour qui est là, en moi, tari et qui ne demande qu’à jaillir.

Me serais-je trompée en croyant que tout est séparé ?

Aurai-je fait fausse route sur le chemin de la dualité ?

Sans l’intervention de l’homme, tout est si beau, si juste et si parfaitement orchestré.

Le TOUT semble si bien fonctionner : unité, fluidité, sérénité …

…Harmonie insolente et lumière aveuglante.

Aveuglante de beauté et de perfection,

Insolente d’amour et de compassion au regard de ce que nous humains, avons su créer.

Qu’ai-je perdu en route moi, être de conscience, pour que règne autant de division et de chao dans mon monde.

Le TOUT serait-il plus intelligent que MOI pour me narguer de la sorte.

Qui es tu TOUT ?

 

Depuis ma naissance je t’observe,

Droit dans les yeux je te regarde.

Je me sens bercée en toi.

Tu m’effraie et me rassure.

Je sais que je te connais.

Tu es l’inconnu connu

et Je te devine comme ma conscience au-delà de toute conscience.

Je perçois ta générosité, ton amour inconditionnel et ta lumière,

Mais je ne te saisi pas, tu m’échappes, me glisse entre les doigts.

Quel est ce lien si fort qui m’unit à toi et me déchire à la fois ?

 

Aurais-je tout simplement oublié que je viens de toi,

Que je suis fait de la même substance que toi,

Que je suis en toi et toi en moi,

Que JE SUIS le TOUT et que le TOUT est le MOI.

Que cette non-dualité est peut être la réponse à tous ces mots, à tous mes maux.

Que l’amour et la compassion sont les seules forces qui maintiennent ce tout, cette unité, cette beauté.

Car dans l’énergie du cœur qui nous relie,

En ton amour et ta compassion je ressens MON unité,

Et en mon amour, ma compassion je ressens TON unité.

 

Enfin je nais,

Enfin je suis en paix.

 


 

“La Graine du Je”

 de Céline Berruyer

Nous retrouverons Céline Berruyer dans les Pionniers  Du Nouveau Monde

à 20H sur CCN

http://www.graine-du-je.com/

12765633_10153920679661873_1739124718_o